• C'est a 6 kms de la maison, et j'aime passer dans la cour du château quand je me rend à la petite bourgade de Bricquebec..

    Bricquebec est un site passionnant chargé d'histoire à proximité de Cherbourg et des plages du débarquement.

     

    Là où se trouve le bourg actuel, l'avancée d'un plateau schisteux domine une vallée où coule un ruisseau, que les Vikings nommèrent le Brekkubek  ( le ruisseau de la pente ). Ce nom est bien approprié; la pente du plateau (Brekka) domine le ruisseau( brekk) qu'on nomme maintenant l'Aisy et qui coule nord-sud aprés avoir pris sa source prés de l'actuelle abbaye de la Trappe. 

    Ce lieu devait être alors un important carrefour des chemins ( au nord) de la Hague et de la région de Cherbourg  de Valognes à l'est .

    En 933, le Cotentin est rattaché au nouveau duché de Normandie centré au départ sur le comté de Rouen en 911.

    Rollon est mort il y a 2 ans, son fils Guillaume Longue Epée établit son pouvoir sur ses nouvelles terres où sont installés d'autres Vikings, ceux qui avaient conquis la Bretagne.

    Mais le nouveau Duc a besoin de renforcer son autorité dans le Clos du Cotentin, il va y implater quelques-uns de ses proches, un certain Anslech, son parent, sera le 1er seigneur de Briquebec à partir de 942.

     

     

    Arrivé à Brekkubek, Anslech, sera un défricheur et un pionnier.Il s'établit sur le plateau dominant, là où se trouve un gué. Le bout du plateau sera arasé, le schiste dégagé servira aux premières construction de pierre. Une esplanade en arc de cercle vers l'est dut être entourée d'une palissade de bois et d'une enceinte d'épineux face à la forêt toute proche.

     

    Château au 14 ème siècle

    Au 10 ème siècle, il est la propriété de la famille BERTRAN, qui le garde jusqu'au 19 ème siècle.

    Le château revient ensuite par mariage à la famille Paisnel puis aux d'Estouville.

    En 1418, le roi Henri 5 d'Angleterre l'offre au comte de Suffolk. Il est restitué en 1450 à Louis d'Estouville

    En avril 1532, venant de Coutances, le roi François 1 er y séjourne avant de rallier Cherbourg.

    Un peu avant la moitié de 16 ème siècle, les d'Estouville abandonnent le vieux château comme résidence au profit d'une autre demeure le château des Galleries, plus confortable.

    En aout 1857, le château reçoit la reine Victoria.

     

    Le Donjon, a la forme polygonal de 11 côtés, Il mesure 22,30 m de haut et un diamètre de 10 m.

    Il est construit sur une motte de terre de 17 m de hauteur et 50 m de diamètre, Il semble qu'il ait été construit là pour assurer la défense de la porte d'entrés.

    Il se compose d'un caveau, d'un rez de chaussée faisant office de cuisine et de 2 étages servant d'appartements et un 3 éme étage réservé a la garde, le tout surmontée d'une plate-forme renforcée de 27 mâchicoulis ouvrant sur un chemin de ronde.

    Le sommet était , à l'origine,surmonté d'un toit pointu, disparu aujourd'hui.

     

     

    Les caves 

    Le Chartrier.

    Le Chartier, c'est là que l'on conservait les archives du seigneur du lieu, essentiellement ses titres de propriété.

     

    Aujourd'hui, on y organise des expositions d'artistes peintures, sculpteurs, et autres..

     

    La Tour de l'horloge, elle est haute de 3 étages, reliés entre eux par un escalier tournant offrant une salle, Un musée y a trouvé sa place aujourd'hui.

     

     La cour du château avec la pyramide de la mémoire ,  se compose de 2000 objets provenant des souvenirs de la Seconde guerre Mondiale, des dons de Bricquebétais!

     

     

    On a coulé ces reliques dans la pyramide, fabriquée à partir du sable des plages du débarquement.On y trouve pêle-mêle, casques, et éclats d'obus et autres objets..

     

    Le Logis seigneurial, il date du 13 éme siècle et est en partie conservé.Sa partie principale était la salle des chevaliers.

    Il a été converti en hôtel de tourisme ( l’hôtel du vieux château). L'intérieur a subi une transformation totale.

    Le salle des chevaliers est séparées en 2 par 2 gros piliers cylindriques surmontés de chapiteaux décorés de feuilles, a été un temps transformée en écurie.

    An devant se dressait un salle qui ouvrait par 2 baies gothiques et dont les remplages sont divisés par 4 colonnettes et du côté opposé d'une arcade.

    L'auberge du château. hôtel restaurant, on y mange bien, je sais j'y suis allée..

    Bonne semaine...


    9 commentaires
  •  

    L'île de TATIHOU, au large de St Vaast-la-Hougue et à 2 pas de Barfleur, est le domaine des oiseaux marins, des passionnés d'histoire, de nature et d'environnement.

    On y découvre le musée maritime, les jardins et l'atelier de charpente navale où sont restaurés des bateaux traditionnels.
    L'île doit son nom aux Vikings, puisque Tatihou associe un nom noroit ( noroit est un nom invariable( noroit le lieu) synomyme de nord-ouest ,et un adjectif invariable ( noroit, la direction).   Il n'est plus utilisé aujourd'hui, sauf dans le langage marin).

    Hou: Terre entourée d'eau et un nom propre Tat. Tatihou.

    La traversée entre StVaast-la-Hougue et Tatihou se fait à marée haute et marée basse à bord d'un bateau amphibie, une drôle embarcation qui est capable de rouler sur le fond de mer.

    Histoire

    Nous sommes au 17 ème siècle, Louis 14, règne sur le peule Français.Il est à l’apogée de son règne.

    Nous devons nous protéger des futures attaques de l'ennemie, fortifier toutes les places qui pourraient nous protéger des frappes Anglaises qui ont pris l'habitude de donner.

    En 1686, Vauban de retour de visite dans le Cotentin, demande à son ministre Louvois de fortifier 2 points.

    Cherbourg, qui comme la plupart des ports de la Manche est dans l'incapacité d'accueillir et de protéger les navires de guerre et dont les fortifications lui paraissent insuffisantes.

    La Hougue, où les Anglais en ont fait leur zone de débarquement depuis des décennies.

     

    La construction débute des fortifications débute en 1689 après la bataille de la Hougue contre les Anglais et l'inspection de Vauban.

    C'est en 1694 que la tour voit le jour, haute de 21 mètre et 20 mètre de large, elle est composée sur 3 niveaux, d'un magasin a poudre, d'un logement pour 80 hommes et d'une plate forme pour 10 pièces de canons.

    Un Lazaret est édifié en 1720, dans le but d'éviter la propagation de la peste, complète ce patrimoine maritime.

     La tour est entourée d'une ferme fortifiée comportant caserne et chapelle.

     

     

    Laissée à l'abandon, elle accueillera des prisonniers lors de la 1ere guerre mondiale, et lors de la seconde guerre, les allemands y aménageront deux blockhaus.

    Le Lazaret 

     

    Afin d'éviter de propager la peste de Marseille de 1720, le Roi décide de créer un lazaret a Tatihou. Il accueillera des bâteaux mis en quarantaine. On y aménage ensuite un hôpital militaire pour les invalides du fort.

    En 1831, le lazaret redevient un passage obligé pour tous les navires en raison du choléra en 1887, 

    Par la suite des enfants, puis des adolescents en difficultés seront accueillis sur l'île pour y suivre une formation en bâtiment.

    De 1948 à 1984, des jeunes filles en difficultés prendront place sur l'île qui devient un centre de rééducation.

    Le musée maritime.

    Ouvert en 1992, a été créé pour accueillir le mobilier archéologique provenant des épaves de la Hougue ' bataille de mai-juin 1682).

    On y voit également d'autres thèmes, histoire de la pêche et ostréiculture, histoire naturelle ect...

    Le jardin maritime.

     

    Sur prés de 7 hectares, à l'abri du lazaret, les jardins de Tatihou présentent une foison de plantes du littoral mais aussi des bords de mer.

    La plus belle saison pour les admirer est entre avril et fin juin.

     

     La réserve ornithologique

    3 hectares ont été établis en réserve pour les oiseaux, en 1990.

    Au fil de l'année plus de 150 espèces différentes d'oiseaux nicheurs, migrateurs ou même des visiteurs occasionnels peuvent être observés sur l'île.

     

    Les traversées de Tatihou.

    Est un festival des musiques du large, qui a lieu au mois d’août.

    Créé en 1995, il propose une formule originale, rejoindre l'île à marée descendante, pieds nus, chaussures à la main.

    La programmation fait une large place à des groupes de musique divers par leurs nationalités, mais essentiellement un lien avec la mer, les îles et les rivages de leurs pays.

    Tatihou.manche.fr : Accès à l'île Tatihou - Accès à l'île

    Voilà, un petit tour sur l'île, va falloir que je me décide d'y aller un de ces jours, surtout que ce n'est qu'à 27 kms de chez moi...

    Par contre je n'irais pas en plein mois d’Août, trop de monde, et je n'aime pas trop la foule..

    En attendant, entre averses et rafales j'essaie de planter 5 beaux rosiers, après avoir déterré les vieux qui ne donnaient plus, tout moches, que j'ai relégué dans un coin du jardin , invisibles à l’œil..

    Bon,  ça va les nouveaux sont en pots, mais à chaque coup de vent, vlan, ils tombent, ras l'bol.. 
    J'ai réussi a en mettre quand même 2 en pleine terre, pas facile, me mettre à genoux, dur,dur.. La culture, ça fait du bien au moral, mais  l'âge n'aidant point, j'ai l'impression de prendre 1.000 ans le lendemain...

    A part ça j'espère que vous allez bien, j'arrive bientôt pour vous saluer..

    Bonne semaine, en attendant..


    22 commentaires
  • Bonbonne artisanale du 15 éme siècle est un objet de déco des années 70, et apparemment elle revient dans les intérieurs de nos maisons..

    J'ai déniché la mienne, il y a bien 10 ans, à la déchetterie , car souvent je chine, et quand j'ai vu un Monsieur se débarrasser de cette énorme bonbonne, me suis vite précipité sur lui pour lui demander s'il avait l'intention de la jeter, hé oui, et bien voilà ..

    Dame Jeannne

    Mais savez-vous pourquoi on la nomme Dame Jeanne ...

    Plusieurs histoires tournent autour de cette grosse bouteille, 

    Il était une fois une reine,Jeanne, chassée de son royaume de Naples, qui vint se réfugier en 1347 dans son comté de Provence via Draguignan.

    Surprise par un orage violent, elle se réfugia alors dans le château d'un gentilhomme verrier au hameau de St-Paul-la-Galline-Grasse.

    Après y avoir passé la nuit, la reine voulut découvrir comment il fabriquait les flacons. Le verrier, quelque peu troublé par la présence de la reine, souffla dans les mors de sa canne et réalisa une bouteille énorme qui fit l'admiration de tous.

    Du coup il décida d'en lancer la fabrication et appela ces bouteilles " Reine Jeanne ".

    Mais la souveraine  , modeste, suggéra de lui donner un nom plus simple " Dame Jeanne "

    Et afin de protéger cette grosse bonbonne, comme habiller une dame dénudée, le verrier la couvrit d'osier.

    Sympa comme histoire..

    La mienne n'a plus son habillage

    Dame Jeannne

     

    Une autre histoireparle du mot dame jeanne, qui viendrait de la ville persanne de Damghan, connue pour sa fabrication d'objets en verre.Le mot parvenue en Europe grâce au commerce avec les Turcs ' damacana) et les Arabes (damagana ) .

    De l'occitan " damajano ", le mot se transforme ensuite en "damajana", en Catalan.

    Bien compliqué tout ça...

    Mais je continue, 

    En France, il apparaît sous la forme de " Dame-Jane" chez Corneille en 1694,.

    Puis en 1701, une variante humoristique fait son apparition avec : la " Dame-Jeanne, corrélation osée entre le prénom Jeanne et la forme bien rebondie de la bouteille.

    A l'origine et dans tous les cas elle servait et sert encore à transporter du vin, de l'eau de vie , de l'huile, du vinaigre et autre liquide et pouvait contenir jusqu'à 10 litres..

     

    Dame Jeannne

    On en trouve aussi en gré mais je préfère celles avec l'osier.

    Dame Jeannne

    Personnellement, concernant son histoire moi j'aime bien celle de la reine, plus jolie... 

    Bon a part ça, ça va, j'ai fait ma 2 éme piquer Pfizer vendredi dernier, un peu mal au bras, une bonne chose de faite, si il faut ça pour reprendre une vie normal, j’adhère, mais est-ce bien Pfizer hein qu'il m'ont injecté, et pas un placenbo ? Allez savoir !!!

    Et, est-ce que cela va me protéger longtemps ??? Ba, on sait pas bien...On verra...

    Soleil, et un peu de pluie, cela fera du bien aux plantations..

     

     


    15 commentaires
  • Une certaine confusion règne entre Grands Chevaliers ( ou Cavaliers du froid ) et les Saints de glace.

    Les premiers correspondent à la période de 25 avril au 6 mai alors que les seconds eux sont fêtés à partir du 11 mai.

    Certains de ces Saints ont même disparu du calendrier actuel, mais la tradition populaire les gardes toujours en mémoire.

    Beaucoup de dictons font références aux Grands Chevaliers en les citant par 3, souvent 4 rarement 5

     

    Les Saints de Glace : 11, 12 et 13 mai | Accès SAP Comment anticiper pour  protéger votre jardin ?

    Les Cavaliers du froid sont les Saints Georges, Marc, Robert, Philippe ( ou Colinet ) dont les fêtes sont toujours dans le calendrier, les 23,25,29 avril et 1er mai, mais aussi Vital, Eutorpe et Jeau-Porte-Latine, autrefois fêtés les 28,30 avril et 6 mai

    Gelées de St-Georges, St Marc St Robert : Récoltes à l'envers.

    Entre St Georges et St Marc : Est un jour en retard.

    Tous ces saints dont il faut se méfier en jardinerie..

    Ces dates correspondent à une période de transition entre l'hiver et l'été à la météo qui est capricieuse..

     

    Faisant suite aux Cavaliers, les Saints de Glace les plus connus sont Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais, aujourd'hui disparu de nos calendriers mais fêtés les 11,12 et 13 mai, Saint Boniface le 14 et Saint Urbain 25 mai, étaient les derniers parfois.

    La première quinzaine de mai est critique pour les plantes qui sont sensibles au gel, et l'on a bien remarqué ces jours ci, le matin ça caille un peu, la pelouse est blanche, alors que l'on arrive pas loin de l'été..

    Cela compromet les récoltes, normalement, le gel est plutôt rare pendant les Saints de Glace, mais faut quand même se méfier..

    L'origine de la croyance des Saints de glace viendrait des hivers très froids du 6 ème siècle.

    Les Sts Srevais, Pancrace, Mamert.

    Font a eux 3 un petit hiver.

    Au printemps ramène l'hiver,

    Pancrace, Servais et Mamert.

    Les 3 Saints au sang de navet,

    Pancrace, Servais et Mamert.

    Sont bien nommés les Saints de glace,

    Mamert, Pancrace et Boniface

    Mais c'est Urbain, tient tout dans sa main.

    Le bon St Boniface entre en brisant la glace..

     

     

     Commune et mairie de Guillos : Actualités

    Alors, la prudence est de mise, pour les plantations, surtout dans les régions au nord de la Loire..

     





     

     

     

     


    18 commentaires
  • C'est ainsi que l'on nomme le jardin botanique de Vauville.

    Tout au bout du Cotentin, contre vents et marées, se cache un incroyable oasis, réunissant plus de 1000 espèces de plantes originaires de l'hémisphère australe.

    Dans les traces du passionné Guillaume Pellerin qui créa avec son épouse Cléophée de Turckeim, en 1947 l'exceptionnel jardin botanique du château de Vauville, dans la Hague,  leur fils Eric Pellerin poursuit l'embellissement.

    D'une superficie de 4,5 hectares, la jardin est un voyage au bout du monde sous les latitudes normandes.

     

    Constitué d'arbres et d’arbustes à feuilles persistantes formant un jardin permanent, utilisant les fomres naturelles du terrain, le jardin fourmille d'amaryllis, d'echiums pinana, de senecios, d'aloès de dimorphotécas qui s'épanouissent en pleine terre.

    Un jardin en perpétuelle évolution, fruit de beaucoup de travail de passion et de savoir faire, il abrite aussi de nombreuses espèces méditerranéennes. 

     

     

     

    Une superbe promenade a faire, je n'ai pas encore eu l'occasion d'y mettre mes pieds, mais cela ne saurait tarder, les propriétaires ouvrent leur jardin au public, les photos prises sur le net, donnent envie, en plus pas trop loin de chez moi environ 30 kms, mais si jamais vous venez dans le Cotentin, alors, n'hésitez pas ...

    Il a fallu quand même pas mal d'années et surtout la passion des plantes..

    Bon Wee-kend et n’oubliez pas demain c'est le muguet..

     

     

     


    13 commentaires
  • Au jardin...

     Tout le monde ou presque sait ce qu'est une bêche, mais d'où vient-elle ?

    Ah, bonne question me direz-vous, donc , curieuse, suis allée sur le net, et ce brave google m'a donné ces informations...

    Au commencement les hommes utilisaient un outil rudimentaire : Le bâton à fouiller.

    Cependant celui-ci, pas très efficace pour le défoncement et l'émottage, trouva sa limite d'emploi dans des sols durablement cultivés et progressivement allégés.

    Les précurseurs du jardinage durent rapidement constater qu'enfoncer une béquille à base élargie permettait de mouvoir une portion de terre plus large mais aussi de la soulever pour mieux l’émietter.

    Et, un nouvel instrument était né : La Bêche.. 

          La bêche, de l'origine au moyen-âge

    La forme que l'on connait de nos jours date probablement de la préhistoire.

    Au début de notre ère, les romains, ah, eux z'avaient de la suite dans les idées, donc les romains avaient acquis une telle maîtrise de la métallurgie que les premières bêches à dents furent employées en terrain rocailleux.

    L'indispensable fourche-bêche aux multiples usages - Le JardinOscope coté  pratique, les bons gestes à faire au jardin

    Hélas, les longs siècles de pénuries, de récession technologique, économique et sociale qui suivirent l'époque Gallo-Romaine marquèrent l'arrêt de leur fabrication.

      

    De ces temps barbares, et jusqu'à la fin du moyen- âge, la bêche monoxyle asymétrique (image ci-dessus) a largement été utilisée, cela s'explique par le fait que la pression exercée par le poids entier du bêcheur se situe dans l'axe de l'instrument compensant en partie le manque d'efficacité d'un bord d'attaque en bois.

    La bêche, de l'origine au moyen-âge   Aujourd'hui il serait difficile de s'imaginer bêcher avec un tel outil.      

    Pourtant, bien que le rendement et la qualité du labour soient inférieurs à nos bêches actuelles, il faut admettre que leur utilisation en terre grasse, après avoir saisi le maniement, apporte un résultat convenable.

    Alors moi, je dis bravo à ceux qui ont bosser la terre avec ce genre d'instrument, car, déjà bêcher c'est dur, et la terre devient de plus en plus basse, arriver à un âge certain...

    Et je ne sais pas si j'arriverais à pousser de tout mon corps dessus, vu que ma terre et lourde, de l'argile, de la glaise, j'pourrais même faire de la poterie avec quand il se met à pleuvoir..

    Mais si cela vous tente faites comme nos ancêtres jardinier, vous pouvez fabriquer votre bêche en bois, et tentez l'expérience..

    Quand à moi j'ai une super bonne bêche, super lourde, qui super tranche bien les mottes de terre , les racines, un peu lourde, mais efficace, avec des dents sur les côtés.

    Au jardin...

    Je suppose que vous avez deviné, je suis en ce moment en mode, jardinière,

    Au jardin...

     

    j'en profite, le temps est relativement beau, un peu frais par chez moi, ce satané vent nord-est, qui rafraîchit l'atmosphère.

    Je désherbe et je réfléchis où je vais planter les Hortensias, l' Andromède du japon, les Fuchsia... Bref, réfléchir avant d'agir ...

    Les hortensias je les ai mis pour l'instant en pot.

    Au jardin...

            L'andromède faut que je trouve un endroit mi ombre mi soleil..

    Au jardin...

     

     

    Les Fuchsia pareil je cherche où les mettre, le tout acheté pas cher chez L... !!!

    Fuchsia chez Lidl - www.lidl.fr

    Les tulipes, certaines poussent dans le jardin et d'autres dans un bac que mon chef de mari m'a fait avec des palettes, récupération, rien ne se perd, tout se transforme...

    Au jardin...

    Passez une bonne fin de semaine, je passerais vous voir bientôt.. 

     

     

     


    18 commentaires
  • En me promenant sur le net je suis tombée par hasard sur 

    La petite histoire d'une...

    Hé, oui, une pince ou épingle à linge..

    Mais on connait mal son invention, et son histoire, donc je me suis mise à la recherche de ce petit objet, bien pratique, qui pourtant semble anodin, mais nous sert a maintenir notre linge dehors, au vent, afin que rien ne s'envole...

    Petites choses de la vie quotidienne, elles ont une petite histoire.

    Au 18éme siècle, les épingles n'existaient pas, le linge était étendu sur des buissons ou suspendu sur de simples cordes, et quand le vent s'en mêlait le linge s'envolait.

    La lingère de GREUZE | Clark art, Laundress, Art

    Les plus anciennes épingles, connues sous le nom de GYPSY CLOTHERS PEGS, étaient fabiquées par des gitans, qui les vendaient de porte en porte, de village en village à travers le Royaume Unis.

    Chaque épingle était fabriquée d'un morceau de bois, souvent un bout de branche d'arbre, fendu sur la longueur dont les 2 sections étaient attachées avec une bande en métal.

    La petite histoire d'une...

    Pourtant des historiens s'accordent à dire que ce sont les SHAKERS qui ont conçu la 1er épingle a linge qui permet de résister au vent et de sécher en toute sécurité.

    Considérés comme une secte, les Shakers sont les membres d'une branche du protestantisme issu des QUAKERS née au début du 18 éme siècle.

    Ils arrivèrent aux Etats-Unis en 1774, avec l'intention de développer des gadgets qui leur permettraient de vivre de façon efficace.

    Aujourd'hui les Shakers sont surtout connus pour leurs talents en design et en ébénisterie que pour leur religion.

    Leurs épingles sont très recherchées pour leur forme .

    La petite histoire d'une...

     

    D'aprés le NEW YORK TIMES, l'épingle que nous connaissons aujourd'hui, celle avec le ressort, aurait une histoire invraisemblable de sélection DARWINIENNE.

    Ainsi de 1852 à 1887, l'office des brevets américains a publié 146 brevets pour des épingles à linge !!

     

    Le premier modèle qui ressemble à l'épingle moderne a été breveté en 1853 par David M.Smith.

    En 1187, un autre inventeur, Solon E. Moore, améliora le design conçu par Smith et son invention fut aussi breveté. a version de Moore avait l'avantage d'être plus robuste que celle de Smith..

     

    La petite histoire d'une...

     

    De nos jours, malgré le séche-linge, nous mettons, si nous le pouvons, notre linge à sécher dehors, au soleil, même si le vent est là, au contraire cela fait du bien a nos vêtements , nos draps et autres ...

    Il existe des épingles de toutes sortes, plastiques, bois de toutes les couleurs...

    Qui, malgré le temps reste un petit objet bien pratique, et pas que pour le linge..

     

    Tuto bricolage original avec pinces à linges en 20 idées cool

    ArtDiscover. Giant clothespin sculpture by Mehmet Ali Uysal | Clothespin  art, Ten skin, Land art

    Même chez les artistes, elle les inspire...

     


    17 commentaires
  • Bon, il faut bien reconnaître, l'origine exacte de la tradition du poisson d'avril est très floue et loin d'être définitive.

    Il n'y a en effet 1 seule explication quant à l'apparition de cette fête qui nous permet à tous de faire quelques bonnes blagues aux amis et sa famille ce jour là. 

    Et en voici les plus plausibles... 

    Quelles sont les origines de la fête du 1er avril célébrée dans le monde entier ? Pourquoi on se fait des blagues et pourquoi dit-on "Poisson d'avril" ce jour là ? Nous vous proposons de partir à la découverte de cette drôle de fête et des traditions du 1er avril dans les autres pays.

     

    L'Origine Royale du poisson d'avril..

    L'origine la plus connu du premier avril remonterait à l'époque de Charles 9, roi de France.Il décida en 1564 d'une réforme calendaire; alors que l'année en France commençait à Noêl ou encore dans certaines régions le 25 mars avec une prolongation des fêtes jusqu'au 1 er avril, l'édit du Roussillon fit commencer la nouvelle année le 1er Janvier.

    La date fut étendue à tous les pays Chrétiens par le pape Grégoire 13.

    Mais beaucoup de personne eurent du mal à s'habituer à ce nouveau calendrier et certains même pas au courant que la date de la nouvelle année avait changé !

    Ils continuèrent donc a s'offrir des cadeaux et des étrennes le 1 er Avril.

    Aussi pour ce moquer d'eux quelques petits farceurs ont eu l'idée d'offrir des cadeaux un peu spéciaux, des cadeaux pour rire.

    Et c'est à partir de ce jour là, raconte-t-on, que chaque année, petits et grands prirent l'habitude de se faire des blagues et des farces. petits farceurs ont eu l'idée de leur offrir des cadeaux un peu spéciaux, des faux cadeaux, des cadeaux pour rire... Et c'est à partir de ce jour là, raconte-t-on, que chaque année au 1er avril, petits et grands mômes prirent l'habitude de se faire des blagues et des farces.

     

    Une histoire de Carême.

    On trouve aussi une explication religieuse concernant l'apparition de poisson d'avril.

    Le 1er avril tombait souvent pendant la période du carême chrétien précédent Pâques, période de jeûne et d'abstinence de 40 jours en référence aux quarante jours de jeûne de Jésus dans le désert.

    pendant cette période, il était interdit de manger de la viande qui était remplacé par du poisson.

    Cela aurait été vécu par les pratiquants comme une pause ludique pendant la période austère de l'avant Pâques..

    Une dernière histoire assure que le poisson vient du signe du zodiaque " poisson " qui se trouve être le dernier signe de l'hiver.

    Ainsi au début du 20 éme siècle, on s'envoyait des cartes le 1er avril illustrées de petits poissons, pour souhaiter amour, amitié et bonheur..

    Jusqu'à l'Antiquité

    Une autre explication placerait l'origine de la tradition pendant l'Antiquité.

    Selon les partisans de cette explication, il y avait une journée dans l'année qui était consacrée au dieu du rire dans la Gréce antique.

    A cette occasion, il était de coutume de faire des farces, amis aussi de se déguiser comme quelqu'un d'autre pendant le carnaval.

    Ceci justifierait le fait que le poisson d'avril soit repris dans de nombreux pays et pas seulement en France.

    Alors, qui dans sa jeunesse n'a pas eu ou n'a pas épinglé un petit poisson d'avril dans le dos de ses copains ????

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  • " J'y trouve un goût de pomme..

    Y'en a ! Vous avez beau dire, y'a pas seulement que d'la pomme...y'a autre chose..

    ça serait pas des fois de la betterave ? Hein ? ""=

    Les tontons flingueurs, dialogues bien connu de Michel Audiard.. 

    Afficher l’image source

    L'eau de vie, appelée aujourdh'ui Calvados, est attestée au 16éme siècle dans le journal de  Gilles de Gouberville, gentilhomme du Cotentin, qui mentionne en date du 28 mars 1553, que la culture des pommiers à cidre est encouragée par l'arrivée de variétés en provenance du Pays Basque.

    Gilles de Gouberville s’intéresse particulièrement à la culture de ses vergers qui ne comptent pas moins de 40 variétés.

    La corporation des distillateurs d'eau de vie de cidre voit le jour en 1600 .

     

     Afficher l’image source

     

    La Normandie, région au climat tempéré, a conduit les hommes à y planter d'avantage de pommiers qu'ailleurs.

    La question de la conservation des fruits s'est ainsi toujours posée.

    Transformer ces fruits en boisson semblait être la seule alternative, à leur perte.

    Dans les sociétés traditionnelles, cette solution paraissait d'autant plus pertinente dans un contexte de pénurie alimentaire et d'insalubrité de l'eau.

    La pomme constituait ainsi, une fois pressée, l'élément de base d'une boisson HYGIÉNIQUE, le jus de pomme, une fois fermenté devint le CIDRE, une fois distillé de l'EAU DE VIE de cidre..

    Le département du Calvados a été créé pendant le révolution Française et c'est en 1884 qu’apparaît la première attestation écrite en Français du terme Calvados, pour désigner l'eau de vie.

    C'est donc à la fin du 19 éme siècle que l'eau de vie du Calvados, bientôt appelé Calvados, devient populaire, et son nom englobe toutes les eaux de vie venant de Normandie.

     L'alambic à colonne de Vincent Dick, dans la brume d'un petit matin normand

    La Normandie est réputée pour ses pâturages et son bocage qui sont habituellement plantés de pommiers destinés à produire du cidre.

    La majorité des fermes produisaient jusqu'à récemment son propre cidre et calva.

    Des alambics sillonnent la campagne pour réaliser la distillation..

    En cuisine, il s'associe avec tout ou presque tout..

    Volaille rôtie ou en sauce, escalope de veau aux champignons, rôti de porcs aux pommes, gigot de pré-salé, canette au miel..

    Aile de raie, truite aux amandes, coquilles St-Jacques, homard et gambas flambés  ect...

    Sucré-salé,avec la pomme, la poire et bien d'autres...

    Au cœur de la cuisine Normande, flambage, marinade, à cru en fin de cuisson, le bouquet du Calva  donne de la saveur ..

    Et en pousse -café, en trou Normand... 

    Mais faut rester raisonnable et en consommer avec et toujours modération...


    12 commentaires
  • Le cidre Normand est aussi trouble qu'une mauvaise bouteille.

    On ne sait pas si ce sont les Normands qui l'ont inventé , on dit qu'il serait Basque.

    On le prétendait dèjà au 17 éme siècle.Cependant, si on étudie les sources du Moyen Age, cette origine Basque est discutable.

    La première mention de cidre en Normandie remonte à l'an 1082.

    Côté Basque, un guide du 12 éme siècle informe les pélerins en route pour St Jacques de Compostelle que le pays Basque propose des pommes et du cidre en abondance.

    Dans les 2 cas, on se situe à peu près à la même époque.

    En fait , aucun document ne prouve s'il est Normand ou Basque..

     

    Pourtant, un savant grec Stabon, c'est à dire dès l'Antiquité, le Phitarra, boisson a base de pommes produite par les Basques..

    Ce breuvage dès l’Antiquité, le phitarra, une boisson à base de pommes produite par les Basques.

    Ce breuvage est un mythe, Strabon ne parle ni de phitarra, ni d'alcool à base de pommes,

    Mais les sites web et des livres continuent a donner cette fausse information..

    ==============

    Les Basques n'auraient donc rien a voir avec le cidre Normand ?

    Pas totalement, Au 16 éme siècle, nous savons que des seigneurs Normands greffaient dans leurs vergers quelques variétés venant de Biscay, province basque..

     

    Basque ou Breton ?

    Pas mieux, La Bretagne ne commence à se couvrir de pommiers qu'au 14 éme siècle, soit après la Normandie..

    =============

    Quand le cidre devient Normand ?

    Au 12 siécle, les mentions cidre se multiplient, mais sont concentrées dans le Pays d'Auge, le Bessin, et la plaine de Caen.

    Le cidre n'est pas encore la boisson des Normands.le vin et la cervoise la concurrence.

    Par contre, vers 1450 le cidre semble s'imposer..

    verre de cidre

    Aujourd'hui, 21 éme siècle,la consommation de vin  ( 44 litres/ français ) et la bière ( 20litre / par français ) surpasse celle du cidre.

    Mais le cidre n'a pas dit son dernier mot, et il revient à la mode..

    Alors, buvez du cidre, c'est bon, rafraîchissant, et il se marie bien dans et avec certains plats et recettes, tout ça naturellement avec MODERATION...

    Cidre Cotentin : un incontournable de notre destination

    Et puis mangez des pommes, c'est bon pour la santé, comme l'a dit Yann, son médecin lui conseillé de " manger une pomme le matin, éloigne le médecin "!!!!


    17 commentaires
  • Je vis dans une région où la pomme y figure en bonne place, entre le cidre et le calva, on a le choix..

    Et il y en a des pommes, 

    Quelqu’un disait " mangé des pommes ""....

    Mais au fait d'où elle vient ???

    Apparue sur terre il y a 80 millions d'années, la pomme poussait à l'état sauvage dans le sud du Caucase.D'abord consommée dans cette région et sur les plateaux d'Anatolie, Turquie actuelle , par l'homme du Néolithique, elle gagne l'Europe  à la faveur des périodes de réchauffements climatiques, des vestiges de pommes ont été retrouvés dans les villages lacustres néolithiques de Suisse et d'Italie du Nord.

    Dans la Bible, plus précisément dans le livre de la genèse, c'est après avoir croqué un fruit identifié a une pomme, qu'Adam et Eve furent chassés du paradis.Le choix de la pomme pour symboliser ce fruit est lié au mot latin qui désigne le pommier mais aussi le mal...

    Adam n'a pas bien digéré la pomme, elle est resté coincé dans sa gorge ....Gourmandise..

    La pomme, fruit du péché originel pour les Chrétiens?

    Pas si sûr... Sa première évocation comme telle date du 5 ème siécle de notre ère. La proximité des deux mots latins MALUM ( la pomme ) et MALUS ( le mal ) n'est sans doute pas étrangère a cette analogie.

    Cidre et Calva...

     

    Un peu de légende, 

    3 siècles avant notre ère, Théophraste distingue 6 variétés de pommes.

    Le fruit ne se développe pas qu'autour de la Méditerranée, mais aussi dans l'imagination, les récits mythologiques . Offerte par Pâris à Aphrodite, la pomme est à l'origine de la guerre de Troie.

    Et pour son dernier travail Hercule vole celles du jardin des Hespérides.

    Afficher l’image source

     La pomme originelle dont descendent toutes celles que nous connaissons aujourd’hui, a été retrouvée dans les montagnes Tian Shan au KAZAKHSTAN. 

     Cette forêt préhistorique découverte en 1929, par un biologiste soviétique Nikolaï Vavilov dans la région d'Almaty, proche de la frontière chinoise.

    On y trouve des millions de pommiers sauvages qui peuvent atteindre plus de 30 mètres de haut.

     

    Cidre et Calva...

     

    Les pommiers sont des arbres du genre botanique Malus  et de la famille des rosacées, ce genre comprend une quarantaine d’espèces d'arbres ou d'arbustes dont la plus importante sur le plan alimentaire, est le pommier domestique Le MALUS, très connu en Normandie.On connait aujourd'hui plus de 20.000 variétés.

    Tous les pommiers produisent de superbes belles fleurs au printemps..

     

    Cidre et Calva...

    Par contre certains sont du genre pommiers d'ornement et ne sont pas comestibles, j'en sais quelque chose, mes voisins Anglais ont dans leur jardin ces petites pommes bien rouges, mais question gout, poua, dégueu...

     

     Afficher l’image source

    Donc pour revenir au cidre et au calva; ce sera dans le prochaine épisode...

    Car ici, y'a du bon, très très bon cidre, et le calva pareil.. Moi aussi j'ai un pommier dans le jardin, mais hélas ce sont des pommes à cidre, pas fameuse à croquer, farineuse, d'ailleurs même les vers n'en veulent pas et les oiseaux non plus quand elles tombent au sol, pas bonne non plus en compote, mais au printemps il fait de belles fleurs, vivement qu'il arrive celui là ...

    A suivre...

     

     

     

     


    13 commentaires
  • Grand, environ 15 mètres de haut, mais, mais hélas pourri à la base, a cause d'un champignon, non comestible, c'était un Frêne.

    Il était majestueux, 

    Dommage, c'était un bel arbre

     

    Il appartient à nos voisins, juste à la limite de notre terrain.

    Dommage, c'était un bel arbre

    Mais il devenait dangereux.

    Donc il a fallu s'en occuper. Et...

    Dommage, c'était un bel arbre

     

    Dommage, c'était un bel arbre

    Y'a des spécialistes en ce domaine..

    Quand j'ai entendu la tronçonneuse et vu ce Monsieur tout en haut, un grimpeur, un élagueur, faut pas avoir le vertige..

    Super bien équipé, avec harnais et autres cordages.

    Dommage, c'était un bel arbre

     

     Je n'ai pas pu m'empêcher de prendre des photos, heureusement ce jour là, beau temps et pas trop de vent, car cet arbre par grand vent, et ici quand ça souffle ça souffle parfois jusqu'à 120, il risquait de tomber sur notre maison, pas chez nos voisins, vu comme il penchait, on en parlait avec les voisins, notre toiture aussi risquait de le prendre.

    Il y avait des avantages et des petits inconvénients, comme souvent, l'été il nous faisait de l'ombre sur la terrasse, mais l'hiver,  le gazon était envahi de feuilles, bon les feuilles mortes se ramassent à la pèle mais quand même .

    Je  me servait des feuilles pour mettre au pieds des rhododendrons, des rosiers, et autres plantes, ça sert de protection et aussi dans le compost. 

    Dommage quand même...

    Voilà ce qu'il en reste l'arbre TOTEM

    Dommage, c'était un bel arbre

    Bon WE ...

     

     

     


    17 commentaires
  • Il faisait beau, il faisait doux, juste un p'tit vent, de quoi mettre de bonnes chaussures et aller prendre un bon bol d'air..

    Je prend la route en sortant de chez moi et une petite grimpette.

    Ma balade de dimanche...

     

    Je continue doucement, faut pas se presser..

    Ma balade de dimanche...

    J'aime bien ces barrières en bois..

    Ma balade de dimanche...

    Et ça grimpe un peu..

    Ma balade de dimanche...

    A droite ou à gauche..

    Allé a droite, vers le camping de l'Oraille..non, non c'est pas une faute c'est bien l'Oraille..

    Je ne sais pas ce que cela veut, dire, mais vais faire des recherches...

    Ma balade de dimanche...

    Et là, que vois-je ... 

      beaux chevaux, ah, la Normandie et le Cotentin, y'en a beaucoup par chez moi..

    Je continue mon petit bonhomme de chemin en revenant sur mes pas.

    Ma balade de dimanche...

    Ma balade de dimanche...

    Mais arrivé là, j'entends des bruits, des chasseurs, ah, ça je n'aime pas, donc je ne vais pas m'aventurer.

    Prudence, mère de sécurité..

    Je préfère repartir et prendre une autre direction, allons voir les poules de mes petits vieux, sympas et courageux, ils ont un sacré potager et vendent leurs œufs sur le marché le lundi, à Bricquebec de bons gros œufs tout frais, et leurs légumes, des grosses patates, ils m'en ont donné une fois, avec oignons et carottes..

    En revenant je vois les petites jonquilles sous bois, bien à l'abri des regards indiscrets et inaccessibles..

    Ma balade de dimanche...

    Ma balade de dimanche...

     

     

    Ma balade de dimanche...

     

    De belles grosses poule noires, des COTENTINES.. Elles sont noires..

    Ma balade de dimanche...

    Les perces neige au pied d'un arbre coupé, elles commencent à se faner...

    Voilà c'était ma balade de dimanche dernier, s'il fait beau demain, je retournerais faire une promenade, aujourd'hui j'peux pas mes petites filles sont là, je fais la nounou, les parents sont de sortie...

    Bon WEE -KEND à tous 

     


    10 commentaires
  • Le VéloSolex, qui a eu cet engin, moi dans les années 68, un véritable " CASSE-GUEULE "

    combien de fois j'ai failli me planter avec .

    A cause du poids du moteur, et pour le démarrage alors là, la galère quand il faisait froid, ou il pleuvait.

    Pourtant bien pratique, le moteur a l'avant , et mettre de la CALAMINE , c'est un genre d'essence, spéciale pour Solex,

    Il en a été produit plus de 7 millions, en plusieurs versions de 1946 a 1988.

     

    Remarquez, pas trop cher a l'époque pour ce déplacer, sans pédaler, mais pour le mettre en route parfois c'était une peu la galère.

     

     « Dans le contexte des pénuries, le vélo à moteur, qui consomme peu de carburant, est facile à entretenir et à conduire. Il rencontre un succès immédiat, en ville comme à la campagne. Ceux qui utilisaient le vélo comme moyen de transport quotidien s’y mettent : paysans, ouvriers, apprentis, étudiants, coursiers… »

    Dans les années 1960, Solex est devenu une icône, synonyme de liberté. Le vélomoteur est mis à l'honneur dans les films de Jacques TATI, j'adore ses films.

    Brigitte Bardot devient une ambassadrice de choix pour Solex, Plus de 8 millions d'exemplaires sont vendus entre 1946 date de sa mise en service et 1988, date à laquelle la production s'arrête.

    ,

     

    Il paraît qu'il va revenir sur le marché prochainement, mais électrique, encore de l'électrique...

    A voir si le succès sera le même .

    Bonne semaine a vous et soyez prudent..


    20 commentaires
  • Les ralentisseurs ou dos d’âne..

    Ils sont trop hauts, trop longs, mal signalés, pas correctement entretenus, voire même interdits par endroits mais pourtant ils sont là.Et on les trouve partout en France dans toutes les communes..

    Avez-vous eu déjà l'impression de décoller avec votre voiture en passant dessus, ba moi oui, il était tellement haut, en plus pas signalé, ça fait mal, au dos et aux amortisseurs..

    Normalement il doit y avoir une certaine hauteur a ne pas dépasser, sauf que certains maires, eux les font plus haut que ne dit la loi, alors ils doivent avoir du bitume en surplus pour les faire aussi haut..

    Pas normal, 

    Voilà ce que dit la loi pour ça..

    Les ralentisseurs doivent être installés perpendiculairement a la chaussée.

    Les matériaux utilisés doivent tenir dans le temps et l'adhérence doit être compatible avec les vitesses pratiquées.

    Ils ne doivent pas entraîner une accumulation d'eau, l'écoulement d'eau doit être assurée.

    Les ralentisseurs doivent être visibles de jour comme de nuit, par les moyens les plus appropriés ( bandes réfléchissantes, panneaux de signalisations ).

    Les ralentisseurs ne doivent pas dépasser 10 cm de Hauteur....

    petit ralentisseur

    ralentisseur obstacle

    Une enquête a révélé que dernièrement un tiers des ralentisseurs étaient non conforme.

    C'est aussi un danger pour les vélos et certains sont implantés dans des zones à plus de 30 kms/h ou même dans des virages.

    Alors 

    Pourquoi des milliers de ralentisseurs sont illégaux en France et pourraient être détruits

    Le 11 février dernier, la justice a contraint une commune à détruire l'un de ses ralentisseurs, jugé illégal, comme des centaines de milliers d'autres installés en France.

     

    Pour la première fois, des associations ont obtenu la destruction d'un ralentisseur jugé illégal.

     


    12 commentaires
  • Au 16 éme siècle l'aiguille à tricoter était appelée " petite trique ", ou tricot d'où l'origine du mot tricoter.

    Mais si le nom de cet art est facilement datable , son origine l'est bien moins.

    Voici la petite histoire du tricot.

    On a peu d'éléments pour dater sa précision l'invention du tricot. Cependant d'aprés des historiens, les pièces les plus anciennes, datent du 4 et 5 éme siècle. Des chaussettes tricotées ainsi que des aiguilles à tricot en os et bronze et des bas reliefs présentant des divinitées en robes tricotées ont été découvertes dans des tombeaux coptes ( chrétiens d'égypte ).

    L'art du tricot se répand ensuite dans le monde islamique qui importa cette technique en Espagne et en méditerranée lors des invasions a la fin du 8 éme siècle.

    C'est en 1558, lors de la destruction de l'invincible Armada espagnole par les anglais, que le tricot arrive sur les côtes anglo-saxonnes. Suite à ce naufrage les espagnoles ont transmis leur savoir aux pécheurs autochtones.

    C'est par les conquêtes, le commerce et les explorateurs que l'art du tricot se répand dans le monde entier, et d'arriver en Amérique du Sud avec les conquistadors au cours du 16 éme sècle.

    Il est aussi probable que les croisés l'aient ramené en Europe dés le 11 éme siècle.La présence du tricot en France et en Europe médiévale n'est pas contestable.

    Ala fin du 18 éme siècle, il semble que la reine Marie Antoinette s'adonnait au tricot, ce fut aussi le cas du roi de Prusse Frédéric 2..

    Au 18 et 19 éme siècle que le tricot prend de l'ampleur; il devient le passe temps favori des femmes de la noblesse.

    Au 20 éme le tricot devient populaire, les journaux publient des gravures de mode présentant des modèles de tricot ainsi que les explications.

    Plus tard le tricot se répand dans toutes les classes sociales aussi chez les bourgeois que chez les plus modestes .

    Pendant la 1 ere guerre mondiale, toutes les femmes tricotent, cache-nez, gants, chaussettes pour les soldats.

    Vers 192-1930 l'industrie textile gagne peu a peu du terrain sur le tricot main jusqu’à nos jours ou il est devenu un " hobby ".

    Il fut un temps où le tricot était " ringard", c'était soi-disant pour les vieilles dames, mais moi dés ma plus tendre enfance, ma mère je l'ai toujours vu tricoter, elle nous faisait gilets, pulls, mais pas le fameux maillot de bain en laine, ah, non, pas celui là..

    Elle tricotait aussi des brassière pour ma petite soeur des chaussons, enfin, du coup en la regardant j'ai tellement insisté quelle a finit par nous initier a cette passion qu'est le tricotage, et moi j'adore, ça me détend.. Et c'est pas un truc de vieilles.

    Mais la laine est parfois un peu cher, j'arrive quand même a trouver quelques boutiques où c'est a peu prés correct niveau tarif.. 
    Alors et vous aimez-vous tricoter ????

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  • Le terme " écologie" est construit a partir du grec ancien OIKOS ' maison, " habitat ") et LOGOS  ("science ", " connaissance"), Il apparaît pour la première fois sous la plume du biologiste allemand Ernst HAECKEL, en 1866.

    HAECKEL appartenait au courant philosophique moniste qui affirmait l'unité de la nature et des sociétés humaines, et il était partisan de réformes politiques basées sur les sciences.

    Cependant l'écologie est, dès son origine ,conçue comme une science...

    L'écologie fait irruption dans les années 1960-1970. Depuis lors, une nouvelle forme de demande sociale se manifeste, notamment dans les domaines politique, associatif, éducatif.

     


    Au cours de cette même période, les premiers ouvrages consacrés à l'histoire de l'écologie commencent à voir le jour. Ils montrent que l'écologie est une discipline scientifique déjà centenaire, dont les concepts ont été forgés en Europe au XIXème siècle. Par ailleurs, les travaux historiques consacrés aux mouvements environnementalistes enseignent que les préoccupations liées aux conséquences néfastes de certaines activités humaines sur l'environnement sont bien antérieures aux "seventies".

    A suivre....

     

    Donc je reviens, les éoliennes, ouai, mais ça fait du bruit, et dans le paysage pas terrible, le photovoltaïque; faut encore avoir du soleil et ne produit pas beaucoup, et les écolos râlent, mais sont souvent des BOBOS, ils sont peut-être aussi les premiers à rouspéter si leur mobil ne fonctionne pas, et j'en passe.

    Tout le monde tri plus ou moins ses déchets, ça c'est écolo...

    On fait ses courses au marché, quand on peut, ça c'est aussi écolo..

    Ils voudraient que l'on revienne à la lampe a pétrole, mais non mieux  " La BOUGIE "...

    Se chauffer au charbon, mais nous n'avons même plus de mine ouverte, et puis qui iraient maintenant au fond d'une mine , hein, les pauvres mineurs qui ont souffert afin de gagné 3 sous et 5 centimes, bref, le nucléaire on a beau dire, pratique quand même..

    Le vélo, ok, mais faudrait plus de pistes cyclables, et en ville pas facile de circuler en vélo, je ne parle pas du vélo à la campagne, là, même pas en rêve les pistes...

    Bon j'arrête là mes pérégrinations sur l'écologie ...

    Vive la bonne voiture essence ou gas-oil ....yes


    14 commentaires
  • La fête de la chandeleur se tient tous les ans à la même date, le 2 février.

    Mais pourquoi mange-t-on des crêpes ?

    Cette fête est avant tout religieuse. En effet, elle est célébrée chaque année 40 jours après Noël, jour de la présentation de l’enfant Jésus au Temple. Le nom « Chandeleur » provient à l’origine des « chandelles » , traditionnellement utilisées à cette occasion. Dans les églises, elles sont bénies, viennent remplacer les torches et sont conservées allumées pour signifier la lumière, la pureté et éloigner le mal. Les fidèles en ramènent souvent une chez eux et l’exposent à leur fenêtre le 2 février.

     

    La forme ronde et la couleur dorée des crêpes représentaient le disque solaire et le retour à la lumière.  En effet, en ce début du mois de février, les jours commencent progressivement à rallonger. La consommation de crêpes serait donc un hommage au cycle de saisons et plus précisément à l’arrivée du Printemps qui annonce des jours meilleurs.

    Cette fête est également accompagnée de superstitions. Si les paysans ne faisaient pas de crêpes à la Chandeleur, le blé serait mauvais l’année suivante. Pour être assuré que la récolte sera bonne et les finances prospères, ils se devaient de retourner la première crêpe en la jetant en l’air de la main droite en tenant un Louis d’or dans la main gauche, en veillant à ce qu’elle retombe parfaitement dans la poêle. La crêpe était ensuite déposée en haut d’une armoire.

     

    Alors, crêpes au sucre, à la confiture, au chocolat ou avec ce que l'on veut, petits et grands on se régale toujours ....


    18 commentaires
  • Je suis très ouverte d'esprit et pas trop critique, mais alors là ....

    Le monde de la mode me dépasse, suis surement vieux jeu, je sais que le monde est fou, il marche sur la tête, on fait du n'importe quoi avec n'importe quoi !!!

    Mais alors là, je ne sais plus, je ne sais pas.

    Messieurs va falloir vous mettre au diapason, changer votre look pour 2021, sinon vous allez être ringards...

    La FASHION WEEK...

    Mais alors là.....on aura... tout vu...

    Mais alors là.....on aura... tout vu...

    Mais alors là.....on aura... tout vu...

    Mais alors là.....on aura... tout vu...

    C'est l'pompon....

    De quoi se poser des questions, NON ????


    7 commentaires
  • Longtemps, la lessive s’est faite au bord de la rivière sur une pierre inclinée ou une simple planche et sans abri. A la fin du XVIIIe siècle, un besoin d’hygiène croissant se fait tenir à cause de la pollution et des épidémies. On construit alors des lavoirs, soit alimentés par un ruisseau, soit par une source (fontaine), en général couvert où les lavandières lavaient le linge.

    Le Lavoir de Bricquebec en Cotentin.

    Certains étaient équipés de cheminées pour produire la cendre nécessaire au blanchiment.

    Le bord du lavoir comportait en général une pierre inclinée.

    Les femmes, à genoux, jetaient le linge dans l'eau, le tordaient en le pliant plusieurs fois, et le battaient avec un battoir en bois afin de l'essorer le plus possible.

    En général, une solide barre de bois horizontale permettait de stocker le linge essoré avant le retour en brouette vers le lieu de séchage.

    Il fallait trois jours pour laver le linge et trois passages obligés : le purgatoire, l’enfer et le paradis.

    Le premier jour, trempant dans la lessive, les saletés du linge sont décantées comme les péchés au purgatoire.

    Le deuxième jour, le linge est battu et frappé comme les punis en enfer.

    Le troisième jour, le linge, rincé et essoré, retrouvera sa pureté originelle comme au paradis.

    Ainsi, témoins des grands et petits moments de nos villages, les lavoirs évoquent le souvenir d’une époque révolue et rappellent le dur labeur de nos mères et grand-mères.

    Le lavoir est un lieu éminemment social dans chaque village. C’est l’endroit où les femmes se retrouvaient une fois par semaine et où elles échangeaient les dernières nouvelles du village, voire de la région… Ils font partie du patrimoine culturel de nos hameaux, ils méritent d'être conservés.

    Alors, si jamais ma machine a laver tombe en panne, je n'ai pas a aller loin, 150m de la maison y'a le lavoir... 

    Laissé a l'abandon, j'y passe presque tous les jours devant..

    Bon Wee Kend..


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires